pourlescelibataires.com
Image default
Célibataire

Comment en finir avec la timidité en 5 étapes

Vous êtes un habitué des sueurs froides, de cette sensation d’engourdissement qui vous saisit lorsque l’anxiété est trop dure à gérer ?

En avez-vous assez d’être sans voix devant une fille, et de vous croire ridicule à ses yeux ?

Pour beaucoup d’entre vous, la timidité est le premier handicap à votre apprentissage de la séduction. Pourtant, elle n’est pas une fatalité. Tout le monde a la possibilité de la dépasser, mais cela demande du courage et de l’investissement.

Vous saurez enfin comment vous adapter afin de ne plus subir le moindre blocage.

Qu’est-ce que la timidité ?

La timidité est un sentiment d’insécurité ressenti par une personne lors d’un contexte social. Qu’il s’agisse de faire une rencontre ou de se connecter avec les gens lors d’un événement, le timide sera peu à l’aise et en retrait. Avec de la motivation et de la pratique, il est tout à fait possible de combattre ce ressenti pour le diminuer jusqu’à ce qu’il ne soit plus un frein dans votre vie.

En vérité, plus vous essaierez d’échapper à votre timidité, plus elle sera présente. Pour réussir à aller de l’avant, il va donc s’agir de faire face à vos craintes. Plus vous reconnaissez et admettez votre timidité, moins elle aura d’emprise sur vous-même.

Nous rencontrons tous des moments de stress, de trac ou d’anxiété dans certaines situations… mais il ne s’agit pas pour autant de timidité. Lorsque, par exemple, vous devez prendre la parole en public, il est tout à fait normal d’avoir le trac, tout comme l’acteur qui monte sur scène. Vous pouvez aussi vous sentir intimidé par une personne dégageant du charisme, mais une fois passée la barrière de l’image et le premier rapport établi, ce sentiment disparaît peu à peu.

Si, pour vous, toute sortie et toute rencontre sont synonymes d’une grande angoisse, vous souffrez peut-être de phobie sociale. Dans ce cas précis, vous devriez alors en parler à votre médecin pour qu’il vous oriente vers un spécialiste.

Timidité et séduction

Certains timides pourront exprimer des difficultés à des moments clés de la séduction. Voici quelques bonnes pensées à prendre en considération pour avancer :

  • N’oubliez pas que la meilleure façon de combattre votre timidité pour apprendre à séduire est la pratique constante.
  • Vous avez peur de l’approcher ? Bonne nouvelle, vous n’êtes pas le seul ! Ressentir de l’anxiété à l’approche est un comportement tout à fait humain. La décharge d’adrénaline engendrée par l’approche combinée à la peur de l’inconnu entraîne souvent ce sentiment de peur. C’est un sentiment qui en principe disparaît très rapidement après quelques mots échangés. Après quelques secondes, vous reprenez le dessus et vous êtes pris dans le rapport. Vous ne réfléchissez plus au fait d’avoir rencontré une inconnue. Apprenez à faire avec, jusqu’à y prendre du plaisir.
  • Peur du rejet ? Lorsque vous essuyez un refus, dites-vous que ce n’est pas personnel. Une femme qui refuse votre approche ne vous rejette pas vous en tant que tel. Elle ne peut en effet pas connaître vos valeurs, ni votre personnalité, ni votre histoire en l’espace de quelques secondes. Elle rejette simplement votre façon de vous y prendre à un moment donné. Cette façon aurait peut-être pu fonctionner autrement ou dans d’autres circonstances. D’ailleurs, peut-être est-elle déjà en couple ou intéressée par son collègue de bureau par exemple. Apprenez à dissocier ce que vous communiquez et ce que vous êtes. Enfin, sachez que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, car plaire à tout le monde c’est au final plaire à n’importe qui.
  • Peur de ne pas savoir quoi dire ? : Cette peur indique souvent que vous n’avez pas cherché à comprendre comment se déroule une interaction. Ne pas savoir quoi dire, c’est ne pas comprendre que les principaux sujets de conversation sont les gens eux-mêmes. Vous n’avez jamais remarqué à quel point une personne apprécie que vous l’écoutiez vraiment ou que vous lui posiez des questions qui sortent de l’ordinaire ?

Intéressez-vous aux autres et vous aurez des sujets de conversation infinis.

5 règles à adopter pour dépasser sa timidité

Statistiquement, les personnes timides ont tendance à être défaitistes. Pourtant, rien n’est jamais figé et il est possible de tirer un enseignement qui vous sera favorable dans toute situation. Être positif, c’est le leitmotiv qui vous fera progresser dans votre combat contre la timidité et, par extension, dans votre capacité à séduire. Il n’y a en effet rien de plus repoussant et qu’une personne constamment dans la plainte et dans le négatif.

Être entouré de personnes positives augmente votre tendance à l’être aussi. Ce sont des gens qui vous poussent à vous surpasser, à devenir meilleur et, donc, à flirter plus souvent avec le bonheur. Les gens négatifs vous sapent le moral, vous limitent dans vos actions, vous projettent leurs propres frustrations. En vous comportant de manière positive, vous allez automatiquement attirer les gens positifs et vous rentrerez dans un cercle vertueux qui vous aidera à mettre fi n à votre timidité.

Prenez l’initiative (et les décisions)

Pour combattre efficacement votre timidité, vous devez prendre les devants. Vous ne devez plus vous complaire dans vos insécurités. Provoquez les situations qui vont vous permettre d’aller au-delà de votre timidité : multipliez les occasions de sorties, échangez vos coordonnées avec les personnes que vous rencontrez, prenez fréquemment des nouvelles des gens qui vous entourent…

Une fois que vous aurez intégré cette façon d’être, vous pourrez passer au stade suivant : fédérer les gens autour de vous. En vous intéressant vraiment aux autres, vous apprendrez à vous faire apprécier. Vous pourrez alors organiser des sorties et des rencontres pour agrandir votre carnet de contacts mais surtout pour tisser des liens fort avec votre entourage.

Délaissez l’opinion des autres à votre égard

L’une des certitudes du timide, c’est d’être constamment jugé. Il s’agit là non seulement d’une pensée égocentrique, mais surtout d’une croyance injustifiée qui paralyse le timide. Sachez tout d’abord que vous n’êtes pas le centre de l’attention. Et même, en tant que timide, vous l’êtes sûrement encore moins que la moyenne.

Sachez ensuite que tout le monde porte un jugement sur tout le monde et qu’il est impossible de passer au travers, c’est un comportement naturel et humain. Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde : vous plairez à certaines personnes sans faire d’effort et vous serez détesté par d’autres, aussi injustifié que cela puisse paraître. Le monde fonctionne ainsi et vous ne pourrez rien y faire.

Pour vous améliorer et combattre votre timidité, vous devez passer outre le regard des autres. Écoutez les conseils et les remarques qui vous sont adressés, mais faites ce que bon vous semble. Vous seul savez qui vous êtes et où vous êtes capable d’aller, alors foncez et montrez aux autres que vous êtes sociable.

Ne vous prenez pas au sérieux

Ne pensez pas que vous jouez votre vie à chaque nouvelle rencontre. Ne pensez pas non plus que votre destin est scellé à la première mésaventure sociale que vous vivez. Les gens apprécient le contact léger et simple. Vous devez apporter quelque chose aux autres, vous n’êtes pas là pour leur soutirer de l’énergie ou de la bonne humeur avec votre attitude trop rigoureuse. Soyez léger, souriant, engageant… rebondissez de sujet en sujet, intéressez-vous aux autres et allez même jusqu’à les taquiner gentiment.

En société, vous devez apprendre à agir au second degré et avec un peu d’autodérision. Comment voulez-vous vous faire apprécier des autres si vous ne leur apportez rien d’autre que votre morosité ?

Soyez conscient de votre force et de votre valeur.

Nous avons tous de grandes forces et qualités. Si vous êtes incapable d’en dresser la liste, c’est que vous vous connaissez mal.

Vous devez apprendre à être à votre écoute et à tirer profit de vos atouts. Prendre conscience de ses forces, c’est aussi apprendre sa propre valeur. C’est utile également pour savoir ce que vous pouvez apporter à un groupe : votre sens de l’organisation, votre capacité d’écoute, votre créativité…

Apprenez à vous connaître et les autres voudront apprendre à vous connaître à leur tour

Ne perdez jamais de vue que vous pouvez sans cesse vous améliorer et dépasser votre timidité. Ne vous cachez pas derrière ce prétexte pour ne pas aller vers les autres, ce serait vous donner une excuse pour ne pas profiter pleinement de la vie. Et enfin, dans vos moments de doute, gardez une chose en tête : 100 % des gagnants ont tenté leur chance.

Une épreuve difficile mais nécessaire

Comprenez bien ceci : tout le monde traite avec la timidité. Certains parviennent mieux à gérer leur stress et leur émotions, tandis que d’autres sont complètement dépassés. Quel que soit votre cas, il est essentiel que vous pratiquiez d’une façon régulière afin de ne pas vous faire submerger par la situation.

Ne vous mettez pas trop de pression, ce serait vous faire du mal pour pas grand-chose : je le répète, pour progresser et dépasser sa timidité, une des clés est de ne pas se prendre trop au sérieux. Continuez à séduire, qu’il y ait des échecs ou des réussites. Plus vous agirez, et plus vous serez ancré et lâcherez l’intellect. Le but n’est pas de devenir idiot bien sûr ;), mais de vous focaliser sur le moment présent pour mieux interagir avec la fille.

A lire aussi

Comment faire craquer un célibataire endurci ?

administrateur

Je booste ma confiance en moi en 7 étapes !

administrateur

Comment séduire une femme par SMS facilement ?

administrateur

30 bonnes raisons de kiffer son célibat

Irene

Les conseils pour réussir son premier rencard

administrateur

Les 10 erreurs à ne pas faire au premier rendez-vous

administrateur