pourlescelibataires.com
Image default
Sexo

Tout ce qu’il faut savoir pour bien doigter une femme

Notez cet article

Comment doigter une fille ?

La pénétration ne suffit pas toujours à permettre à bon nombre de femmes d’atteindre l’orgasme. Il faut alors, pour pallier cette insuffisance, apprendre à doigter. L’élément indispensable dont vous avez besoin, c’est le doigt tout simplement. Que peut bien vouloir signifier l’expression « doigter une fille » ? Et comment y parvenir ? Les réponses à ces interrogations sont dans les lignes ci-après.

Doigter une femme, qu’est-ce que c’est ?

Doigter, c’est s’amuser avec ses doigts. C’est divertir avec ses doigts la partie intime de la femme, précisément son vagin. Considéré comme un préliminaire indispensable avant une partie de jambes en l’air, le doigté vous aide facilement à mouiller, à détendre et lubrifier le jardin interdit de la femme. Bref, c’est l’excitation par la main de la partie génitale de la femme. Plus qu’un exercice, c’est un art qui obéit à certaines normes et ceux qui s’y connaissent s’en servent aisément pour faire jouir la femme. N’oublions pas que l’amour n’est pas un jeu égoïste, mais un partage d’enthousiasme, de plaisirs. Comment s’y prendre ?

Préparer ses outils

Chaque science avec ses outils. Le doigté a aussi les siens. Principalement, le (s) doigt (s) et les mains. Puisque pendant tout le temps de l’exercice, ils joueront la vedette. Il faut les avoir propres, les ongles bien coupés, au risque de blesser la fille et d’être la proie des infections sexuellement transmissibles. Ensuite, si nécessaire, il faut avoir près de soi un lubrifiant. Cela va permettre de surmonter sans gêne les problèmes de lubrification dus parfois au stress. Tout bien installé, l’essentiel peut commencer.

Stimulez la « zone érogène K »

doigter une femmeAttention ! Il n’est guère question d’enfourner tous vos doigts dans le sexe de la fille, à peine couchée sur le lit. Il faut s’y prendre avec délicatesse, car, toute brutalité voire agressivité peut être fatale. Au premier abord, vous devez la faire mouiller. Pour ce faire, couvrez-là de baisers doux, de caresses savoureuses. Déambulez vos mains à travers tout son corps et retardez vos doigts près de son sexe (son ventre, ses jambes), tout autour sans y toucher. Là, il est important d’être à l’écoute de votre partenaire pour passer à une autre étape, celle qui est ultime. Il faut donc mouiller son doigt, de préférence le majeur ou le pouce, de sa salive ou de son lubrifiant, si vous en avez. Excitez-là en touchant d’abord les lèvres internes et externes de la vulve, l’ouverture vaginale. Puis, fourrez le doigt mouillé dans son clitoris, encore appelé « zone érogène K ». C’est le centre des voluptés sexuelles chez les femmes. Selon les scientifiques, il renferme des centaines de terminaisons nerveuses. Profitez-en puisque la plupart des filles sont clitoridiennes !

Des va-et-vient qu’il faut varier

Une fois votre doigt dans le vagin de la fille, il faut commencer les mouvements de va-et-vient avec souplesse. L’avantage, c’est que contrairement au sexe, le doigt est habile et fort. Plus la fille devient excitée, passez à deux doigts, puis à trois si possible. Le choix d’une bonne position sexuelle peut vous faciliter ces mouvements réguliers. La levrette ou le missionnaire ? À vous de faire le choix. Peu importe la position, il faut veiller à doigter la fille avec efficacité en tenant compte de ses réactions. Mais attention, le doigté devient vite importunant. Il faut donc conserver un peu d’énergie pour la pénétration.

A lire aussi

Comment pimenter votre vie sexuelle ?

administrateur

5 conseils pour améliorer vos orgasmes et augmenter le plaisir

administrateur

Comment prolonger le rapport sexuel pour plus de plaisir ?

administrateur

Comment faire mouiller une femme ?

administrateur

Les choses à faire et à ne pas faire pour réussir un cunnilingus

administrateur

Les choses étonnantes que les femmes aiment au lit

administrateur