pourlescelibataires.com
Maltraitance conjugale verbale
Couple

Maltraitance conjugale verbale : ce qu’il faut savoir !

Quand faut-il s’inquiéter de violences conjugales verbales dans une relation amoureuse?

Maltraiter verbalement une personne, c’est battre avec les MOTS !

A la différence des autres formes de violences conjugales, la violence psychologique est plus difficile à repérer.

Reconnaître les signes de violences conjugales verbales

A quel moment la relation amoureuse devient-elle dangereuse ? A quels signes peut-on reconnaître qu’on est victime de violence conjugale verbale ?

Premier signe de violences conjugales verbales : Le contrôle

Le contrôle est l’un des premiers signes du déséquilibre : l’un veut dominer l’autre.

Avez-vous déjà entendu votre conjoint vous dire qu’il sait mieux que vous ce qui est bon pour vous ?

Il décide des vêtements que vous devez porter, de ce que vous devez manger et même des personnes que vous devez fréquenter, etc.

Et pour s’assurer de garder ce contrôle, il a recours à diverses formes de violences conjugales verbales : insultes, menaces, sarcasme, chantage, etc.

Deuxième signe de violences conjugales verbales : L’isolement

L’isolement est le second ressort de la maltraitance conjugale verbale.

Sans en avoir réellement conscience et sans l’avoir décidé, vous vous coupez de votre famille, de vos amis.

Vous êtes coupée du monde, prisonnière de votre couple. Vous ne disposez plus de moyen d’action : aucun moyen de paiement, aucun moyen de transport…

Et le pire, c’est que vous n’avez pas droit à la réaction au risque de subir physiquement ses menaces.

Quel genre de personne peut exercer la violence conjugale verbale ?

Un borderline, un dépendant affectif, un névrosé obsessionnel, etc. Mais, la personnalité de chaque partenaire joue également dans ce processus.

Une personne anxieuse et maniaque de l’organisation, par exemple, peut exercer délibérément la violence conjugale verbale face à un partenaire plus décontracté.

Inversement, une personne inactive peut provoquer ce type de comportement chez son conjoint.

La bonne nouvelle c’est que les couples peuvent sortir des problèmes de violences conjugales verbales autrement que par le divorce bien entendu !

Quelques conseils dans mon article : Comment se libérer de la violence conjugale verbale ?

Recherches Populaires:

La violence conjugale verbale ou encore violence psychologique est ce que les spécialistes appelle par « cruauté mentale ».

C’est une forme de violence qui s’exerce sans que la victime ne subisse des maltraitances physiques.

C’est les mots qui remplacent les coups ! Et pourtant, la violence verbale peut faire autant de ravages que la violence physique.

Comment se libérer de la violence conjugale verbale ?

Avez-vous l’impression que quoique vous dites ou fassiez, ce n’est jamais assez bien pour votre conjoint ? Avez-vous peur lorsqu’il se met en colère ?

La violence conjugale verbale: Le bourreau

La maltraitance conjugale verbale est un moyen par lequel un homme, le plus souvent, exerce des pressions sur sa conjointe afin de la dominer.

Elle revêt de multiples formes : injuries, moqueries, menaces, isolement, accusations, condamnations, chantage, ordres… et sont exprimées sur toutes les tonalités.

Le bourreau, généralement, agit à la fois de la même manière qu’un borderline et un névrosé obsessionnel.

La violence conjugale verbale : La victime

Pas de coups portés! Pas de blessure ! Et pourtant autant de lésions sur le plan psychologique.

Les femmes victimes de maltraitance verbale dans son couple vit dans la frayeur, l’insécurité et la dégradation constante de ses pensées et sentiments.

Elle perdra confiance en elle, estime de soi et se conformera à tous les exigences de son bourreau pour sa sécurité.

Comment sortir de la maltraitance conjugale verbale ?

Deux solutions pour sortir de la violence conjugale verbale.

La première : Partir !

Oui, c’est très difficile car ce ne sera pas sans douleur et culpabilité.

Mais c’est le seul moyen de sortir du piège de la maltraitance conjugale, de guérir et de se retrouver.

Vous devez savoir qu’il n’y a pas de communication ni de discussion possible dans ce genre de situation…

La deuxième : Vivre avec !

Les techniques de contre-manipulation, parfois, c’est efficace ! Contre-manipuler consiste à s’adapter à l’agresseur pour s’en protéger.

Une thérapie peut être envisagée si l’agresseur veut bien changer. Tout dépend du trouble psychologique dont il est atteint aussi.

Peut-être est-il dépendant affectif ? Dans ce cas, il est tout à fait possible de Vaincre la dépendance affective pour concilier « amour et bonheur ».

Recherches Populaires:

A lire aussi

Comment devenir un séducteur en trois étapes ?

Irene

Comment savoir si votre femme vous trompe ?

Irene

Remédier à la perte de désir féminin pour une vie de couple épanouie

Irene

Attirance ou amour ? Entre un homme et une femme qui partagent, c’est parfois la confusion

Irene

Rupture amoureuse brutale : ce qu’il faut savoir !

Irene

Comment avoir une relation harmonieuse avec la belle famille ?

Irene