pourlescelibataires.com
réaliser ses fantasmes
Sexo

Faut-il réaliser ses fantasmes ?

D’après les experts, un fantasme est une « pensée, une représentation de l’imaginaire qui déclenche de l’excitation ou une émotion sexuelle. » Si c’est normal d’en avoir, est-ce pour autant une bonne idée de les assouvir ? Et si je tiens absolument à le faire, comment en parler à mon conjoint ? Voici quelques éléments de réponses!

Petites trucs à savoir avant d’assouvir un fantasme…

  • Il est normal et sain d’avoir des fantasmes, il ne faut pas en avoir honte
  • On n’est pas obligé de les révéler à son partenaire, ils peuvent rester secrets
  • Réaliser un fantasme peut s’avérer décevant et moins excitant que l’on imaginait
  • Un des deux conjoints peut être déçu, jaloux, frustré…
  • Certaines expériences peuvent être traumatisantes
  • Le danger de tous les réaliser est de finir par ne plus avoir de plaisir

Est-ce mauvais pour mon couple ?

Il n’y a pas de réponse unique à cette question, tout dépend de chaque couple et de ses antécédents. Pour certains amoureux, cela peut être libérateur, ça peut booster leur libido, briser les tabous et permettre de pimenter leur vie sexuelle. Mais d’autres couples peuvent parfois très mal vivre ce passage à l’acte. Pour certaines couples, la concrétisation des fantasmes, si elle ne se passe pas mal, peut s’avérer décevante et moins excitante que prévu. .

Rappelons en effet que le propre du fantasme est d’être « imaginé » et non concrétisé. A la seconde où il est assouvi, ce n’est plus un fantasme…

Je veux me lancer, comment faire ?

Si vous voulez vous lancer dans l’expérience, commencez par en parler à votre conjoint. Discutez-en ensemble et voyez s’il est prêt à tester vos envies avec vous. S’il est réticent, on vous déconseille de lui forcer la main ! Réaliser des fantasmes quand l’un des deux partenaires se sent obligé, ça peut très mal se passer. Donc soyez sûrs d’être sur la même longueur d’ondes à ce sujet !

Si votre chéri à l’air ouvert sur la question, commencez par lui parler vos fantasmes « soft » (pas besoin de lui avouer tout de suite que vous rêvez d’une partouze à 6, ligotée au lit, déguisée en Jessica Rabbit) et voyez ce qu’il en pense. Ne foncez pas tête baissée, car certaines expériences peuvent être male vécue par un des deux (sensation de viol, jalousie…)

Il est important de différencier les sortes de fantasmes : il y a ceux qui sont réalisables, les fantasmes « basiques » (faire l’amour dans des nouveaux lieux, avec les yeux bandés, un sex toy….) et les autres, plus fous ou plus « extrêmes » (partouze, échangisme, sadomasochisme,…) Ceux-là, il ne vaut mieux pas les assouvir ! Pour votre bien-être psychologique et celui de votre couple…

Aussi, peu importe la pratique testée, il est primordial de conserver l’intégrité physique et morale de chacun (en bref, n’allez pas plus loin que vos limites). Et surtout, pas besoin de suivre à la lettre les scènes des films porno (qui sont généralement très loin de la réalité) !

En résumé, sachez qu’il n’est pas toujours salutaire de réaliser tous ses fantasmes ! Un seul peut suffire (un « basique », de préférence) et n’oubliez pas d’en parler posément avec votre partenaire afin d’évitez les mauvaises surprises.

Les fantasmes sont là pour nous faire rêver, pour nous stimuler, pas forcément pour être réalisés mais rien ne vous empêche d’essayer… On vous aura prévenu !

A lire aussi

Comment initier mon couple à la fessée érotique ?

administrateur

Comment (bien) faire l’amour à un homme ?

administrateur

La masturbation dans le couple : comment s’y prendre ?

Irene

Repérer une femme chaude? 14 signes qui ne trompent pas !

Irene

La sodomie : comment la pratiquer sans douleur ?

Irene

Pourquoi faire appel à une agence d’escort girl ?

administrateur