pourlescelibataires.com
Image default
Célibataire

Comment choper sur Badoo, mode d’emploi

Comment choper sur Badoo, mode d’emploi avec différentes méthodes !! Après avoir manié tournevis, perceuse et marteau, nous sommes prêts à retrouver nos écrans et notre vie de geek. Pour fêter ces retrouvailles, nous avons décidé de nous pencher sur le cas de Badoo, oui, Badoo en ligne, le site de rencontre. Aucun manque affectif à combler, nous cherchions simplement à découvrir les plaisirs de pécho sur la twale du oueb. Du coup, nous nous sommes amusés à tester les différentes techniques d’approche, histoire de savoir laquelle était la plus susceptible de déboucher sur une histoire d’amûûûr ou sur une petite sauterie d’un soir. Et vu qu’on est sympa, on partage.

La méthode du relou (très) lourd

Le principe : c’est simple, vous repérez votre cible, vous envoyez un premier message. Manque de chance, votre proie ne prend même pas la peine de vous répondre et vous ignore (son radar anti-relou y est certainement pour quelque chose). Loin de vous l’idée de vous remettre en question, vous allez donc insister et envoyer de nouveaux messages toutes les 2 minutes – histoire de lui témoigner votre intérêt (il paraît).

Conditions d’utilisation : la fille ne doit pas être connectée ou bien doit laisser un long laps de temps avant de daigner répondre. De cette façon, vous pourrez siroter tranquillement votre mojito tout en lui envoyant de nouveaux messages – qui seront des copier/coller des précédents.

Mise en pratique : – « Salut ! – Salut, ça va ? – Salut, t’es trop mignonne sur ta photo de profil, ça va ? – Salut, tu es là ? – Tu pourrais me répondre et me dire que je t’interesse pas ! » – « …. »

Le bonus : le « sa va » de l’illettré pour être sûr de mettre toutes les chances de votre côté.

La méthode du lover de la 5ème B

Le principe : il suffit de complimenter la fille dès les premiers messages afin qu’elle se sente admirée, sublimée et mise sur un piédestal. Devant tant d’admiration et de fanatisme, elle craquera plus facilement pour vos yeux de merlan frit et l’attirer dans votre filet sera un jeu d’enfant.

Les conditions d’utilisation : votre proie doit faire partie du clan des « kikou » ou les filles sensibles, un poil impressionnables. Prenez garde : si vous vous attaquez à une cible qui n’appartient pas à aucune de ces catégories, préparez-vous à enchaîner les râteaux à la pelle et à voir votre carrière de poète réduite à néant.

Mise en pratique : – « Salut beauté – Dis moi ton père n’est pas boulanger ? Car tu es aussi craquante qu’une biscotte – Si un grain de sable était un peu d’amour, je t’offrirai toutes les plages et les déserts du monde »

Le bonus : et sinon, si la subtilité n’est pas votre meilleur atout, vous pouvez toujours tester le « T’es bonne, tu baises ? »

La méthode du « I CARE »

Le principe : c’est la méthode le plus osée, mais c’est aussi celle qui porte le plus souvent ses fruits (testée et approuvée). Un peu d’originalité et de verve ne font jamais de mal. Même s’il n’existe aucune recette miracle, il paraît que vous vous intéressez un tant soit peu à notre proie, elle pourrait être plus apte à vous répondre.

Les conditions de l’utilisation : vous devez absolument s’intéresser et lire les centres d’intérêt de votre cible, pour mieux appréhender la discussion et l’aborder avec une pointe d’humour concernant ses loisirs, ses passions, son dada. Évidemment, si la fille est fan de Céline Dion, de vodka/Red Bull, de piano, de Jean-Jacques Goldman, de macarons, de flûte traversière, de chatons, de Lady Gaga, de pétanque, d’ultimate, de Lorie, de NCIS et de 84 autres artistes/animaux/séries, tâchez d’avaler votre salive et prendre votre courage à deux mains.

Mise en pratique : – « Toi aussi tu aimes faire du poney en écoutant Céline Dion ? » – « Oh oui, le papier toilette qui sent bon la pêche, c’est aussi mon préféré » – « Trop quoi, samedi dernier, j’ai pu au moins 3 vodka/Red Bull et j’ai fini les quatre fers en l’air quoi »

Bonus : montrez-vous subtil et évitez autant que possible les blagues lourdes et vaseuses.

La méthode pour choper sur Badoo qui n’en n’est pas une

Le principe : c’est la méthode la plus commune, la plus banale et certainement la plus utilisée (enfin, j’imagine). Rien d’extraordinaire, puisqu’il s’agit de commencer la conversation par le classique et traditionnel « Salut, tu vas bien ? » ou quelque chose qui y ressemble.

Les conditions d’utilisation : évitez à tout prix les fautes d’orthographe, un coup de dictionnaire en pleine face, ça fait mal. Utilisez cette méthode si vous avez un potentiel de t’chatche assez élevé, il est assez difficile d’enchaîner sur la couleur de sa petite culotte et sur ses disponibilités en semaine pour un petit coup vite fait bien fait.

Vous l’aurez compris, choper sur Badoo ce n’est pas SI facile. Tâchez de miser sur une photo de bô gosse avec des pectoraux saillants et une coupe mulet, vous aurez certainement plus de chance de vous démarquer du reste des membres, promis-juré-craché.

A lire aussi

Où trouver une femme célibataire ?

administrateur

Comment séduire grâce au toucher ?

administrateur

Comment séduire Robert Pattinson ? On vous explique tout !

administrateur

Avoir une sex friend : les 6 choses à savoir pour rester bon amis !

administrateur

Comment rencontrer une femme ?

administrateur

Célibataire et heureux !

administrateur