pourlescelibataires.com
Image default
Célibataire

Lors d’une rupture, la femme souffre plus mais l’homme ne s’en remet pas (c’est prouvé !)

Selon un rapport des universités de Binghamton et de Londres, la séparation blesse davantage les femmes sur le court terme, mais les hommes ne s’en remettent jamais.

Une étude sérieuse…

Les chercheurs ont interrogé 5 705 participants, de 96 pays différents. Ils ont mesuré la douleur physique et émotionnelle provoquée par une rupture, sur une échelle de 1 à 10 (1 correspondant à aucune souffrance et 10 à une souffrance insupportable).

Ils ont établi que les femmes ont un niveau plus élevé de douleur physique et émotionnelle sur le moment. Néanmoins, elles réussissent à s’en remettre entièrement. Non seulement retombent-elles sur leurs pieds, mais en plus elles reviennent émotionnellement plus forte ! Les hommes quant à eux ne s’en remettent jamais vraiment. Ils passent à autre chose certes, mais n’oublient pas. Ils souffrent sur le long-terme et sont émotionnellement affaiblis.

Pourquoi une telle différence de réaction entre les femmes et les hommes ?

rupture
rupture

« Dit simplement, les femmes ont tendance à s’investir davantage dans une relation que les hommes » affirme Craig Morris de l’université de Binghamton. « Une brève romance rencontrée peut mener à 9 mois de grossesse suivi de plusieurs années de lactation pour une femme, alors que l’homme peut ‘quitter la scène’ littéralement quelques minutes après la rencontre, sans investissement biologique supplémentaire » explique-t-il. Selon lui, c’est pour cette raison que les femmes sont plus sélectives et intransigeante vis-à-vis des hommes qu’elles choisissent. Par conséquent, une rupture avec un partenaire « de qualité » cause plus de douleurs chez la femme. Et inversement, les hommes sont plus propices à se disputer l’attention romantique des femmes, la perte d’une partenaire ‘de qualité‘ ne les blesse probablement pas tellement, au début. En revanche, avec le temps, « L’homme va sentir la perte profonde pendant une très longue période parce que ça le ‘rend malade’ de devoir ‘reprendre la compétition’ de nouveau et de devoir remplacer ce qu’il a perdu ou pire, de se rendre compte que la perte est irremplaçable » déclare Craig Morris.

À quel point une rupture affecte-t-elle ?

Selon ce chercheur, avant d’atteindre l’âge de trente ans, une personne devra faire face à 3 ruptures en moyenne, dont une suffisamment douloureuse pour affecter notre qualité de vie pendant plusieurs mois. Il explique que l’on peut perdre son travail ou échouer ses études à cause d’une séparation.

Une rupture n’arrive jamais pour rien, elle permet de vous libérer pour enfin trouver LA bonne personne.

A lire aussi

Les 7 choses à savoir sur l’art du baiser

administrateur

Comment rendre un homme accro en 8 conseils

administrateur

Célib : et si c’était de ma faute ?

Irene

Comment se comporter si une fille ne répond pas à vos appels ?

administrateur

Quels sont ces amis à bannir de vos vies ?

administrateur

Réussir son profil sur un site de rencontre : voici comment faire !

administrateur