pourlescelibataires.com
Abandonnique
Couple

Abandonnique : gérer le manque de confiance de votre partenaire

Vivre avec un abandonnique n’est pas facile. Votre partenaire a peur de l’engagement et surtout, il ou elle a peur que vous le (la) quittiez.

Avec un peu d’effort et une bonne dose de compréhension, vous pouvez améliorer les choses.

Abandonnique : Comment gérer le manque de confiance de votre partenaire ?

Voici quelques conseils qui vous aideront sûrement à mieux gérer la vie de couple avec un abandonnique…

La peur d’être abandonné hante votre partenaire abandonnique.

Pour que la relation fonctionne, il est essentiel que vous le (la) rassuriez constamment : Oui ! Vous comptez bien rester à ses côtés.

Votre chéri(e) a sans doute vécu un événement traumatisant durant son enfance et il craint que le même scénario ne se reproduise.

Par peur d’être laissé à nouveau, il préfère quitter plutôt que d’être quitté. Vous devez ainsi lui faire savoir que vous l’aimez et que vous n’avez nullement l’intention de partir.

Les mots ne sont pas suffisants. Faites-lui comprendre par les gestes que vous êtes là avec lui et que vous appréciez ces moments.

Ne lui mettez surtout pas la pression et ne lui faites pas de chantage.

Une personne souffrant d’abandonnisme porte un regard plutôt perfectionniste sur l’amour, mais sa peur peut également le conduire à fuir.

La subtilité est de mise dans une telle relation.

Le syndrome de l’abandon est assez difficile à cerner.

Une personne atteinte de ce trouble craint particulièrement l’abandon et pourtant, inconsciemment, il recherche à reproduire les traumatismes de son enfance.

Il a ainsi tendance à vous pousser à partir, à l’abandonner, pratiquant ainsi une forme de chantage affectif.

Il rejette souvent les fautes sur vous et pense souvent à rompre pour se débarrasser des problèmes. Il ou elle agira de la sorte même s’il vous aime sincèrement.

Face à certaines tensions, vous devez ainsi rester calme. Soyez compréhensif(ve) sur le fait que votre partenaire est sujet à des troubles psychologiques.

Ne l’étouffez surtout pas en étant surprotecteur mais laissez-lui une certaine liberté. Soyez souple tout en étant présent.

Votre partenaire abandonnique a besoin d’une relation sécurisante et sans pression.

© Photosctock – FreeDigitalPhotos.net

A lire aussi

Tristesse amoureuse : comment prendre un nouveau départ ?

Irene

Quelle attitude avoir après un adultère ?

Irene

Que faire après une rupture amoureuse ?

Irene

Les hommes sont-ils plus infidèles que les femmes ?

Irene

Peut-on provoquer le declic amoureux ou rendre quelqu’un amoureux de soi?

Irene

Belle mère intrusive, ce n’est jamais agréable

Irene