pourlescelibataires.com
Erotomanie féminine
Couple

Erotomanie féminine : ce qu’il faut savoir !

Erotomanie… Savez-vous ce que signifie ce mot ? C’est avoir une fausse conviction d’être aimé jusqu’à en sombrer dans la dépression.

C’est un vrai délire qui relève du trouble psychiatrique. Une personne qui en souffre se fait du mal et en fait également à l’objet de son obsession.

Erotomanie : croire à tort en l’amour parfait

Une erotomanie est une illusion amoureuse qui peut faire de gros dégâts…

Erotomanie : définition

Souffrir d’une érotomanie, c’est d’abord faire une fixette sur un homme ou une femme. C’est généralement quelqu’un qui est populaire ou ayant du pouvoir.

Après un regard, une parole ou un geste mal interprété, l’érotomane croit que l’ « autre » est fou amoureux : il serait un amoureux transi qui n’ose pas faire le premier pas.

Il est alors en quête du moindre regard, parole ou geste qui confirme chaque jour cet amour totalement illusoire.

Un sourire, une poignée de main, une accolade, un simple merci, un compliment anodin… Tout devient preuve d’amour.

L’érotomane est persuadée qu’une complicité amoureuse s’est installée. Commence alors une spirale infernale qui peut très mal se terminer…

Première étape d’une erotomanie : une folle espérance

Après que la personne souffrant d’érotomanie féminine ou masculine a cru découvrir que l’élu(e) de son cœur est amoureux, elle nourrit une folle espérance : vivre une superbe histoire d’amour.

L’obsession s’intensifie alors. L’érotomane est de plus en plus présent dans la vie de son amoureux imaginaire. Son objectif : voir et être vu(e).

Il multiplie alors les coups de fil, les sms et tout autre contact possible et imaginable.

Un jour ou l’autre, la « proie » se sent inévitablement harcelée.

L’issue quasi inévitable d’une erotomanie : la déception

Après avoir vécu un amour imaginaire, l’érotomane doit faire face à la réalité. Se succèdent des sentiments d’incompréhension, de tristesse et de déception totale.

Il finit par en vouloir à sa « victime ». Aux approches tendres et amoureuses succède la violence : des lettres et des coups de fil menaçants ou encore des actes de vandalisme.

L’individu souffrant d’érotomanie devient très agressif et incontrôlable. Dans les cas les plus graves, il est capable de faire du mal aux proches de celui ou celle qu’il considère comme un traître(sse).

Erotomanie : traitements

Pour soigner une erotomanie, un suivi psychiatrique s’impose. Le patient est suivi en cabinet lorsque la situation est (encore) stable.

L’internement est inévitable lorsque la situation devient ingérable.

La thérapie peut débuter par une adaptation sociale : recherche d’un emploi, activités en groupe…

Ensuite, le délire obsessionnel doit être soigné en profondeur. Dans la plupart des cas, le traitement d’une erotomanie implique la prescription de médicaments.

Recherches Populaires:

A lire aussi

Névrose narcissique

Irene

Dependant affectif : ce qu’il faut savoir !

Irene

Comment le reseduire après une infidélité ?

Irene

Comment reconstruire son couple après une rupture ?

Irene

Comment rebondir après une rupture amoureuse : conseils pour prendre un nouveau départ

Irene

Les hommes plus infidèles que les femmes ?

Irene