pourlescelibataires.com
Image default
Sexo

Cunnilingus ou comment réussir à faire jouir une femme !

Si la fellation chez l’homme est une pratique courante dans les préliminaires, le cunnilingus chez la fille ne l’est pas encore tout à fait. Pour des raisons pudiques pour certaines, d’autres n’ont tout simplement pas encore pu y goûter, ou moyennement… En effet, il ne faut pas croire que faire un cunnilingus se limite à « donner des coups de langue » et c’est là que beaucoup d’hommes font leur plus grande erreur. Faire un cunnilingus pour la première fois ne s’improvise pas, et même au bout de plusieurs pratiques, l’on ne peut se proclamer maître sans risquer la vantardise. Faisant partie des préliminaires, il faut savoir que le cunnilingus peut être une pratique sexuelle à part entière et à lui seul, peut procurer une jouissance qui n’est pas forcément comparable à celle de l’acte d’amour elle-même, peut-être mieux, selon la fille… Celle qui subira un bon cunnilingus sera totalement à la merci de son bienfaiteur. Toutefois, pour qu’il y ait l’effet escompté, certains critères sont à prendre en compte. Selon la fille, le degré d’importance du cunnilingus diffère, mais les bases sont les mêmes, de bonnes circonstances, être à son écoute, ne pas brusquer les choses et pratiquer ! Voici les détails pour que faire un cunnilingus soit un plaisir intense pour votre partenaire.

Mettez là en confiance

Vous êtes dans de bonnes circonstances, prêt à vivre un moment inoubliable et surtout vous souhaiter assouvir tout ce désir de jouissance en elle ? On dit souvent que chez les femmes, un « non » veut dire « peut-être » et un « peut-être » veut dire « oui ». Si elle semble repousser cet acte que vous êtes sur le point de pratiquer, essayer de comprendre ses raisons. Sans doute que quelque part elle ressent un certain gène. Essayer de la mettre à l’aise. Procédez à tous les préliminaires nécessaires pour la mettre totalement en confiance, en règle générale, en partant du haut vers le bas, puis tout autour avant d’y aller concrètement. Il n’est pas exclu de lui demander carrément l’autorisation, dans le feu de l’action, elle en sera touchée et son envie ne fera que s’accroître. Si vous voulez lui faire un cunnilingus et qu’elle est complètement contre, à cause d’un gène dû à un excès de pilosité ou, c’est possible, un problème d’hygiène, n’en soyez pas choqué. Vous pouvez alors remettre cela à plus tard, en prenant soin entre temps de régler ce problème à deux. C’est aussi avantageux pour le couple de partager des moments d’intimité comme se doucher ensemble ou s’épiler ensemble. De cette manière, vous vous créez un lien d’intimité au-delà du sexe lui-même. Quoi qu’il en soit, si elle a du mal à se laisser guider, ne soyez pas repoussé par la première excuse, persévérez en résolvant chaque problème un par un.

Pratiquez souvent le cunnilingus et différemment !

En bonne pratique du sexe, faire un cunnilingus relève de l’exploration. Sachez qu’il y a plusieurs manières de pratiquer un cunnilingus. Alors, essayez-les toutes ! La diversification ne fera qu’augmenter le plaisir et l’envie et vous ne tomberez pas dans la lassitude d’une même position à chaque acte sexuel. Au niveau de « l’action », vous pouvez déjà le faire à deux. On dira que personne ne sera lésé en pratiquant un 69, par exemple. Elle, vous fera une fellation en même temps que vous lui ferez un cunnilingus. Le plaisir sera partagé et vous pouvez même réussir à jouir ensemble. Mais en bon amant que vous êtes, sachez que le cunnilingus peut lui procurer un plaisir tellement intense, qu’elle s’abandonnera tout simplement au plaisir. Alors si vous voulez être généreux, faites-le à sens unique. Plusieurs positions sont à préconiser, notamment celle où elle se laisse dominer, allongée sur le dos en attente de la réponse à tous ses caprices. Elle peut également être maîtresse du jeu en restant debout, une jambe surélevée pour maximiser le plaisir. Dans ce cas, elle se chargera de vous « mettre sur la bonne voie ». Si elle est encore un tantinet sur sa garde, créez le désir en y allant en douceur, petit à petit, voire tourner longuement « autour du pot » c’est-à-dire au niveau des lèvres, de l’aine, des cuisses, jusqu’à ce qu’elle ressente que son envie doit absolument être assouvie.

Apprenez à être à son écoute !

Faire un cunnilingus parfait est impossible sans être à l’écoute de sa partenaire. Il est inutile de vous exciter sur son sexe, si vous n’êtes pas prédisposé à considérer ses réactions, ce sera une déception et une raison de plus pour elle de ne pas s’attacher à cette pratique. Alors, allez-y doucement, telle une force centrifuge, de l’extérieur vers l’intérieur. Tout doucement, parce que durant tout ce « trajet », elle pourrait ressentir des sensations différentes, les unes plus excitantes que les autres. Soyez constamment à son écoute et trouvez du plaisir à l’explorer ou à vous laisser guider. Revenez sur vos pas, changez la pression de votre langue, diversifiez la cadence de votre jeu de langue… Et recommencez ! N’hésitez pas non plus à user de vos doigts, bien placés, ils ne feront qu’augmenter le plaisir. De cette façon, vous sentirez très certainement lorsque vous atteindrez son point d’orgasme et vous n’êtes pas sans savoir qu’une fille peut jouir plusieurs fois de suite. Jaugez ses réactions, jouez avec ses envies et faites-lui plaisir, et vous verrez que faire un cunnilingus peut s’avérer très particulièrement agréablement pour vous aussi !

En conclusion sur le cunnilingus…

Après avoir goûté à un cunnilingus plus que satisfaisant, elle ne fera que vous en redemander. Cela augmente le plaisir et selon les circonstances, si vous êtes prêt à donner, rien que donner, vous pourrez la faire jouir uniquement de cette manière. Dans le jeu du sexe, le cunnilingus et la fellation peuvent très bien suffire également. Ou si vous êtes partis pour une nuit complètement déchaînée, n’oubliez pas d’intégrer cette pratique qui, ajoutée à la pénétration et diverses positions, ne fera que vous procurer un maximum de plaisir à tous les deux. Gardez à l’esprit que faire un cunnilingus c’est tout d’abord lui donner un maximum de plaisir !

A lire aussi

Les aphrodisiaques : tout ce qu’il faut savoir !

administrateur

Quelles sont les positions préférées des femmes ?

administrateur

Comment draguer un dragueur et le séduire ?

Irene

Comment gérer la situation lors d’un rapport sexuel à trois ?

administrateur

Amour sans pénétration : guide ultime pour atteindre l’orgasme

administrateur

Tout ce qu’il faut savoir pour bien doigter une femme

administrateur