pourlescelibataires.com
Image default
Meetic

Mon expérience sur Meetic

Notez cet article

Voici mon témoignage de l’utilisation des sites de rencontre pour trouver l’amour. Je me suis inscrite sur Meetic pour trouver un homme. Je suis tout de suite submergée de messages d’hommes plus ou moins dans mes critères de recherches. Après quelques discussions j’ai eu un premier rendez vous mais qui ne convenait pas du tout a ce que j’attendais. Alors, j’ai décidé de continuer à fouiner et traîner sur Meetic, plutôt que d’abandonner suite à cette vilaine déception, persuadée que le monde, réel et / ou virtuel n’était pas rempli uniquement de cons.

En revanche, j’avais quand même quelques critères : que physiquement ça passe un minimum, qu’il soit dans les 30 à 40 ans, mais si possible plus proche de mon âge que des 40 ans, qu’il soit plus grand que moi, si possible qu’il n’ait pas d’enfant, ni d’animaux, qu’il ne fume pas, qu’il habite dans mon département et qu’il ait un boulot.
Le reste, à voir …

C’est ainsi que s’est détaché Monsieur C. avec qui je parlais déjà avant de rencontrer l’autre con.

Plutôt mignon sur les photos, un beau brun aux yeux bleus, j’adore !
34 ans.
Grand, très même, il fait 1m90 ! comparé à mon 1m63 … moi qui voulais un grand …
Sans enfant et ne fume pas.
Il habite dans le coin et niveau boulot, tout va très bien.
Tous mes critères en fait, hormis un, il a des chats, mais bon …

On a finalement échangé nos numéros le vendredi soir suivant de mon inscription, donc le lendemain de ma rupture Meetic. Et je dois dire en toute franchise qu’il a largement contribué au rabibochage de mon cœur et à faire passer ça …

Par écrit, ça passait très très très bien ! On discutait facilement, naturellement, de tout et de rien. Il était très gentil, très drôle, c’est très important pour moi l’humour. Voire même un peu taquin, à me chercher. J’adore ça, surtout quand c’est gentil et qu’il n’y a pas de méchanceté. Donc plutôt similaires à ce niveau là et visiblement ça lui plaisait aussi car il m’a dit que j’étais une bonne partenaire de discussion !

J’ai temporisé la première demande de rencontre qu’il m’a faite et puis le mercredi, après avoir parlé 5 jours, j’ai cédé, en me disant que ça n’engageait à rien, qu’il n’avait pas à payer les erreurs des autres, que c’était dommage car je passais peut être à côté de quelque chose.
Donc rencontré fixée au samedi 13 mai.
Et jusque là, nous avons continué à parler régulièrement par messages, voire même à déjà se projeter un peu. Sur le ton de l’humour mais bon, au fond il y avait aussi un petit quelque chose qui naissait. Sensation étrange de déjà connaître une personne, d’être sur la même longueur d’ondes. En conclusion on est arrivés à dire que si c’était pareil en vrai, ça pouvait donner quelque chose de sympa.

Toutefois, j’ai mis un bémol !
En gros, je lui ai fais comprendre qu’il n’y aurait rien, qu’on était là avant tout pour se voir et se connaître en vrai et qu’on aviserait par la suite. Il a su tout ce qu’il s’est passé avec ma première rencontre, et a tout à fait compris, donc il a accepté.

Inutile de dire que le samedi matin je ne la ramenais pas trop et que j’étais angoissée !!!

On avait dit qu’on se retrouverait à 11h45. Et nous étions à l’heure.
Quand je l’ai vu, j’ai tout d’abord pensé qu’il était en effet très grand ! mais surtout, ses yeux, pouah, un truc de taré sérieux. Bref, de ce côté, on était OK, physiquement très bien !

On est allés au resto, au japonais. C’était convenu d’avance et c’est un très bon point pour lui qu’il aime ça, car moi aussi j’adore ! Bien évidemment, il m’a invitée.
On a bien parlé, de tout et de rien et des fois, je sentais qu’il me regardait, un peu fixement, avec insistance. Me faire ça, juste à moi, grande timide … assez déstabilisant !

Puis nous sommes allés au ciné, où il est resté en effet très sage, même si on était assez proches et que nos bras se frôlaient un peu, il n’a absolument rien tenté.

La séance s’est terminée vers 15h, du coup on a décidé d’aller faire un tour et de boire un verre (option évoquée le mercredi quand j’ai accepté de le voir), donc direction le bord de mer.
Pour que ce soit plus simple, nous n’avons pris qu’une seule voiture, la sienne.
On a marché un peu dans un sens. Puis on est revenus sur nos pas. Puis on a refait demi-tour et on s’est posés en terrasse pour boire un verre.
Et là, il m’a refait pareil, à me regarder quand j’avais le regard ailleurs, je le sentais me scruter. C’était à la fois plaisant et perturbant et honnêtement, j’ai bien cru qu’il allait se lancer 2 ou 3 fois pour m’embrasser, mais non, il est resté là encore très correct.
En revanche, il m’a demandé si j’étais d’accord pour qu’on se revoit, ce que j’ai bien évidemment accepté.
Quand je sentais qu’il me regardait fixement, je lui ai dis une fois que je le sentais questionné, et il m’a répondu non, juste que je le perturbais !
Il m’a lancé quelques appels, du genre que le changement c’était bien, que des fois il fallait prendre des risques … sur d’autres sujets bien sur, mais bon, je sais un peu interpréter entre les paroles aussi ! Ou même qu’il était prêt à m’accueillir chez lui si je ne voulais pas cohabiter avec l’Ex … Bref, des choses qui m’ont levé tout doute sur lui et ce qu’il pensait de moi. Même si je dois bien avouer que j’avais un fond de réserve, je restais tout de même méfiante !

Bref, un chouette moment, une chouette journée qui m’a détendue et fait du bien, tout en levant mes propres doutes sur ce que je pensais de tout ça. Et ça m’a plutôt rassurée.

Puis nous sommes partis vers 18h, il m’a déposée à ma voiture, en me demandant quand est-ce qu’on se revoyait et j’ai répondu qu’on en discuterait plus tard. Oui je sais, c’est un peu mesquin mais bon, il ne faut pas trop donner d’un coup, je l’ai bien appris !
Donc chacun de son côté et séparés en se faisant une simple bise. Il n’a pas eu de geste ambigu ou tenté quelque chose, alors que je savais qu’il en avait envie.

Quand je suis rentrée, je lui ai envoyé un message pour lui dire merci, que ça avait été vraiment très sympa. Il m’a répondu que ça avait été très sympa pour lui et m’a à nouveau demandé quand est-ce qu’on se revoyait.
Trop mignon l’impatience des débuts !

trouver l'amourJ’ai donc proposé dans la semaine, mais visiblement c’était trop loin pour lui ! il m’a dit qu’il ne faisait rien le lendemain. Après avoir un peu hésité, je lui ai dis que je voulais y aller progressivement, qu’on en avait parlé et qu’il savait ce que j’en pensais mais qu’il n’y avait pas de souci pour se revoir et laisser faire les choses en fonction. Du coup il m’a répondu qu’il ne voulait pas me forcer la main et que si je préférais attendre dans la semaine il comprendrait. Donc j’ai bien clarifié la situation : d’accord pour se revoir et plus en fonction de la journée ou d’autres sorties mais le reste suivra en son temps, que je voulais que ce soit clair, qu’il n’y ait pas de malentendu, que je ne le prenais pas pour un fou sexuel mais qu’il valait mieux le dire. Ce à quoi il a répondu qu’il ne comptait pas me sauter dessus mais qu’il ne dit pas qu’il ne tentera pas de m’embrasser, qu’il s’est retenu ce jour car il avait promis. Je lui ai dis qu’il avait bien fait, même si je ne pensais pas avoir à douter de sa sincérité. Et là il m’a envoyé un message qui m’a achevée et fait bondir mon petit coeur, comme quoi je n’avais pas à douter, que je lui plaisais sincèrement, qu’il ne savait pas d’avance où ça allait mener mais qu’il avait envie de tenter et qu’il n’avait pas l’intention de me séduire pour coucher avec moi et se barrer le lendemain. Qu’il espérait que je finisse par lui fasse confiance mais qu’il comprenait mes réticences.

Du coup, niveau programme et afin d’éviter le resto, d’être un peu plus entre nous, on a convenu qu’on mangerait chez lui le midi et que si le temps était au rendez-vous on irait balader tranquillement.

Me voilà donc rendue le dimanche 14 mai.
Moins stressée que le samedi quand même, mais c’est normal, car le cap de la barrière de se voir physiquement et de la rencontre étant passé, ça levait un poids.
Après je dois t’avouer qu’au fond je flippais quand même ma race, surtout car je savais qu’il allait très certainement y avoir rapprochement !

Je suis partie à 10h30, car je devais prendre du pain au passage et j’en ai profité pour choper des petites pâtisseries pour le dessert !

Il habite dans un coin où j’ai également habité pendant 10 ans, donc je voyais plus ou moins où c’était. Mais pas trop en détails non plus. C’est ainsi que je me suis paumée car je n’ai pas tourné où il fallait (bien qu’il me l’ait dit ! seulement ça ne me semblait pas logique de revenir sur mes pas sur le moment …). Mais le souci a été réglé avec un appel. Ensuite j’ai trouvé du premier coup, je m’améliore ! Gros point positif, il a un parking public gratuit juste à côté, c’est top ça.

On s’est fait la bise normalement. Logique, tu me diras, mais on ne sait jamais.

Il m’a fait visiter chez lui : en bas : coin salon/cuisine avec une petite terrasse et en haut : toilettes, salle de douche et chambre/bureau.
Assez petit en fait, mais tout le charme d’une maison de village, idéale pour un célibataire ou un jeune couple.
Et au calme !!! bon sang, c’est une autre vie … il a vue sur le paysage en face, vraiment superbe. J’adore.

On a bu un verre dehors, au soleil, tout en parlant un peu.

Puis il a préparé à manger : spaghettis et sauce bolognaise maison s’il te plait !

On était assez mal à l’aise et gênés, l’un comme l’autre, se rapprochant, mais pas trop, se regardant, mais pas trop non plus. Lui ne devait pas encore oser faire le premier pas et moi ben … c’est couillon mais comme il est très grand, je me disais que tendre le cou ça faisait un peu mendiante de bisou !

Donc on a fini par manger, en papotant un peu de nos vies.

Puis une fois fini, à un moment, il s’est mis sur une chaise, face à moi, dans un coin de la terrasse. Et après avoir hésité quelques minutes, je me suis lancée, j’ai posé mon fessier sur ses jambes … et je l’ai embrassé !!!
Ben je peux te dire que c’était vraiment très agréable et que je ne regrette pas d’avoir attendu ce moment. On était à la même hauteur, c’était naturel, doux, tendre. Très très très sympa !
Après coup, je me suis dis que si le reste était pareil, c’était prometteur, mais chut, on ne dira rien sur ce côté !!! enfin, peut être que j’en toucherai 3 mots mais pas plus.

Quand on a réussi à se décoller, car mine de rien on était bien, surtout posés au soleil, on est allés marcher pendant environ 1 heure, c’était plutôt une balade simple et sympa, type digestive où je n’ai pas trop galéré.
A un moment on a trouvé une pierre où on a fait une pause câline. En tout bien tout honneur bien sur !

Puis quand on est rentrés, on a bu un verre, on a un peu squatté la terrasse, puis regardé la télé.

Au final, je suis partie de chez lui vers 16h45.

Et on a décidé de se revoir le mercredi suivant.

Me voilà donc rendue au mercredi 17 mai, première retrouvaille en tant que couple, après 2 jours entiers d’attente. Impossible de se voir avant de mon côté et puis ça laissait passer un peu de temps, ce qui était peut être bien aussi, après s’être vus une bonne partie du week-end précédent.

Il est venu me récupérer un peu après 17h. N’ayant qu’une place personnelle de parking chez moi, pouvant laisser ma voiture au boulot et y descendre le lendemain avec ma mère, c’était la meilleure solution. Comme ça on a pu faire le trajet ensemble et il ne s’est pas perdu, lui ! Il a une voiture semi-automatique, du coup il lâche généralement le volant pour poser sa main droite sur ma cuisse. J’aime bien ! C’est le genre de petite attention qui me fait plaisir.

On est montés chez moi. Je lui ai fais une visite de mon appartement. Il l’a bien aimé dans la globalité. On a fait une pause bisous sur le balcon, au soleil, c’était sympa. Les deux aspects !

Puis nous sommes partis balader dans le centre-ville car il ne connaissait pas. Ce qui est top, c’est que de chez moi on peut y aller à pieds et ma ville reste très agréable, surtout quand on rentre dans la vieille ville qui est piétonne et donc plus calme. Enfin, à cette période, en été c’est un enfer où on circule difficilement. On a visité pendant 45 minutes. Avec 2 grandes pauses bisous, au soleil, très agréables !

Puis nous nous sommes arrêtés pour boire un verre en terrasse : Coca et jus d’orange, on fait dans le simple. Visiblement, il n’a pas l’air trop penché sur l’alcool, comme moi. En revanche, il ne boit pas de café.

Ensuite, nous sommes partis en quête d’un resto sympa et même si c’est vraiment très largement fourni de ce côté chez moi, on a mis du temps à se décider, avec une hésitation sur 3. Au final, on s’est arrêtés sur un qui était parfait ! On était à une petite table en terrasse car il faisait très bon. On a été les seuls clients ! L’accueil a été chaleureux et la qualité du repas au top. Pour moi, œuf cocotte au saumon fumé, cassolette de St Jacques avec riz et légumes et pour finir, pana cotta avec coulis de framboise. Pour lui, petit camembert au four, côte de bœuf avec frites et même dessert que moi. Vraiment très bon, on s’est régalés !

Puis nous sommes rentrés et nous avons regardé la télé un bon moment, sur le canapé, dans les bras l’un de l’autre, à se bisouiller de temps en temps.

Jusqu’à ce qu’il parte à minuit passé.
Enfin, qu’il tente de partir … car on a un peu dérapé. Alors que je n’avais vraiment pas prévu que ça arrive (et lui non plus), étant donné que je voulais attendre encore un peu mais bon … on n’a qu’une vie après tout hein ?

Et je ne regrette pas du tout ! Ca s’est très bien passé, assez naturellement, sans trop de timidité de mon côté, même si évidemment, je n’étais pas à l’aise à 100 % ! mais ça viendra avec le temps. Donc rien à signaler de ce côté-là, j’avais raison de dire que si c’était comme sa manière d’embrasser, c’était prometteur. Je n’en dirais pas plus !!!

En revanche, lui étant en congés le lendemain et moi devant me lever à 6h, il a été plus sage qu’il ne reste pas et qu’il rentre chez lui.

L’un dans l’autre, je me suis endormie vers 2h car il est parti vers 1h45 …
A 5h j’étais réveillée, impossible de me rendormir !
Heureusement que mon directeur n’était pas là de la journée et que j’étais au calme, car j’ai travaillé plutôt au ralenti et j’étais dans mes pensées.

Autant dire que j’ai commencé à m’angoisser dès le matin. A me dire que lui aussi maintenant allait me quitter. Bien qu’il m’ait dit le contraire, bien que par rapport à l’autre con il paraissait plus correct, plus honnête, plus sincère et qu’il ne cherchait visiblement pas à aller d’aventure en aventure, qu’il ait un comportement vraiment super, tendre, attentionné et gentil, au fond de moi, j’avais quand même cette crainte …
Du coup, je lui ai envoyé un SMS auquel il a répondu un peu plus tard et normalement, comme d’habitude. Donc je me suis sentie un peu soulagée.
Et puis ne voyant rien arriver de plus et comme c’est lui qui m’a demandé le samedi et le dimanche quand est-ce qu’on se revoyait, pour cette fois je me suis lancée, en me demandant quelle réponse j’allais avoir … et tout s’est bien enchaîné, car il m’a proposé de le retrouver chez lui le vendredi après le boulot, qu’on irait balader s’il faisait beau.

Pour conclure, je dirais que sur Meetic on peut trouver des mecs bien. Peut-être pas du premier coup, mais en cherchant un peu on trouve des célibataires normaux et pas des crevards…

 

A lire aussi

Pourquoi une femme reste célibataire ?

administrateur

Comment rendre un homme amoureux ?

administrateur

Code promo Meetic : une bonne idée pour essayer le leader de la rencontre ?

administrateur

Comment être un célibataire heureux ?

administrateur

Prix Meetic : tout savoir sur les tarifs du N°1 de la rencontre en ligne

administrateur